Sarajevo

Publié le 16 Juillet 2016

Et voilà qu'après quasiment 24h de voyage, nous arrivons enfin dans l'endroit que j'avais hâte d'atteindre depuis un long moment: Sarajevo (la petite Jérusalem)

Une nuit à (pas) dormir à l'aéroport, et 8h de car à travers l herzegovine pour faire seulement 230km. Le tout sous une pluie battante et les éclairs qui fendent les montagnes qui se dessinent à l'infini.

Je comprends alors la première page du routard "en Bosnie ne soyez pas pressés".

Nous arrivons donc dans notre hostel ou le réceptionniste n'arrivera jamais. En voyage, on se decouvre souvent des qualités adaptatives exceptionnelles. Aude et caro (deux suisses) auront pitie de nous et nous préparerons le diner. A leur depart je passerai mon temps à accueillir les nouveaux arrivant dans mon exécrable anglais.

Le vieux sarajevo rappelle que 50% de la population est musulmane. Les artisans grouillent et la ville est plutôt vide de touristes, ce qui lui confère plus de charme que n'importe quelle autre ville que j'ai pu visiter.
Le vieux sarajevo rappelle que 50% de la population est musulmane. Les artisans grouillent et la ville est plutôt vide de touristes, ce qui lui confère plus de charme que n'importe quelle autre ville que j'ai pu visiter.
Le vieux sarajevo rappelle que 50% de la population est musulmane. Les artisans grouillent et la ville est plutôt vide de touristes, ce qui lui confère plus de charme que n'importe quelle autre ville que j'ai pu visiter.
Le vieux sarajevo rappelle que 50% de la population est musulmane. Les artisans grouillent et la ville est plutôt vide de touristes, ce qui lui confère plus de charme que n'importe quelle autre ville que j'ai pu visiter.

Le vieux sarajevo rappelle que 50% de la population est musulmane. Les artisans grouillent et la ville est plutôt vide de touristes, ce qui lui confère plus de charme que n'importe quelle autre ville que j'ai pu visiter.

Burek. Cevapi. Café Bosniaque (en fait le même que le café turc). Ravioles  au boeuf dont on ne se rappelle pas du nom.
Burek. Cevapi. Café Bosniaque (en fait le même que le café turc). Ravioles  au boeuf dont on ne se rappelle pas du nom.
Burek. Cevapi. Café Bosniaque (en fait le même que le café turc). Ravioles  au boeuf dont on ne se rappelle pas du nom.

Burek. Cevapi. Café Bosniaque (en fait le même que le café turc). Ravioles au boeuf dont on ne se rappelle pas du nom.

La fameuse sarajevsko. Des mojitos à 3euros. Le charme de sarajevo en nocturne.
La fameuse sarajevsko. Des mojitos à 3euros. Le charme de sarajevo en nocturne.
La fameuse sarajevsko. Des mojitos à 3euros. Le charme de sarajevo en nocturne.
La fameuse sarajevsko. Des mojitos à 3euros. Le charme de sarajevo en nocturne.
La fameuse sarajevsko. Des mojitos à 3euros. Le charme de sarajevo en nocturne.
La fameuse sarajevsko. Des mojitos à 3euros. Le charme de sarajevo en nocturne.

La fameuse sarajevsko. Des mojitos à 3euros. Le charme de sarajevo en nocturne.

Bosnian cake et Turkish caj

Bosnian cake et Turkish caj

Sarajevo
Sarajevo Sarajevo
Sarajevo Sarajevo
Aujourd'hui il fait beau, nous pouvons enfin sortir du centre historique de Sarajevo pour visiter les quartiers on the top. Vue du vieux fort de vratnik.

Aujourd'hui il fait beau, nous pouvons enfin sortir du centre historique de Sarajevo pour visiter les quartiers on the top. Vue du vieux fort de vratnik.

Et comme d'habitude, nous choisissons de sortir des sentiers battus pour ne croiser aucun touristes. Nous ne croiserons d'ailleurs que très peu d'êtres vivants outre de nombreux chats errants. 20 minutes de marche et nous sommes déjà dans les montagnes, nous sommes pourtant encore dans la capitale. 3 bonnes heures de montées et de descentes.
Et comme d'habitude, nous choisissons de sortir des sentiers battus pour ne croiser aucun touristes. Nous ne croiserons d'ailleurs que très peu d'êtres vivants outre de nombreux chats errants. 20 minutes de marche et nous sommes déjà dans les montagnes, nous sommes pourtant encore dans la capitale. 3 bonnes heures de montées et de descentes.
Et comme d'habitude, nous choisissons de sortir des sentiers battus pour ne croiser aucun touristes. Nous ne croiserons d'ailleurs que très peu d'êtres vivants outre de nombreux chats errants. 20 minutes de marche et nous sommes déjà dans les montagnes, nous sommes pourtant encore dans la capitale. 3 bonnes heures de montées et de descentes.

Et comme d'habitude, nous choisissons de sortir des sentiers battus pour ne croiser aucun touristes. Nous ne croiserons d'ailleurs que très peu d'êtres vivants outre de nombreux chats errants. 20 minutes de marche et nous sommes déjà dans les montagnes, nous sommes pourtant encore dans la capitale. 3 bonnes heures de montées et de descentes.

Depuis bijela tabija. A 650m d'altitude, ancienne forteresse de 1435. Depuis bijela tabija. A 650m d'altitude, ancienne forteresse de 1435.

Depuis bijela tabija. A 650m d'altitude, ancienne forteresse de 1435.

Rédigé par celine cartier

Publié dans #Bosnie-Herzegovine

Repost 0
Commenter cet article